....bienvenue chez moi


*****
Bienvenue dans mon nouvel espace
"le crayon et la plume"
*****

samedi 30 juin 2012

*Je levais les yeux....


"Je levais les yeux.
Contempler le ciel qui n'est pas vivant, pour tout ce qui est vivant,
c'est contempler le seul aïeul".

Pascal Quignard
Les ombres errantes

(réf. : Sur les épaules de Darwin - France Inter - par Jean-Claude Ameisen)
émission du 30 juin 2012

Nostalgie de la lumière
(les battements du temps : 7)  




C

*Un travail opiniâtre....


"Un travail opiniâtre vient à bout de tout"

Virgile

Extrait du "les Géorgiques"






vendredi 29 juin 2012

*Le temps dessine ses images


"Le temps dessine ses images. Entre clôture et ciel s'ouvre le vert 
d'un pré qu'on ne reconnaît pas. Si je pouvais, comme un oiseau 
rapide, je traverserais l'espace d'un seul battement d'aile vers
l'obscure lisière de la montagne.
Seul le regard m'y conduit, en revient, tissant du corps au jour
les fils d'un indicible désir".

Jacques Ancet
Chronique d'un égarement, Editions Lettres Vives
Collection entre 4 yeux - 2011- p 93-94



jeudi 28 juin 2012

*Rouge baiser comme la beauté


"La beauté n'est pas une réponse :
une blessure simplement
comme une source inépuisable"

Jacques Ancet
Sous la montagne




*Ecrire....


"Ecrire, c'est être traversé"
Jacques Ancet,
Silence corps chemin




*C'est un souffle dans les heures....



"C'est un souffle dans les heures,
un instant comme arrêté,
on ne sait pas, presque rien.
Un vide sous les visages
sous les gestes quelque chose
qui vacille : ombre ou mémoire.
Un silence qu'on écoute
avec toujours ce qui parle
sans un mot, ce qui se tait"

Jacques Ancet
L'imperceptible (1996)





mercredi 27 juin 2012

*Car le mot, qu'on le sache...



"Car le mot, qu'on le sache, est un être vivant.
La main du songeur vibre et tremble en l'écrivant".


Victor Hugo
Extrait du "les contemplations"





*Bien lire l'Univers




"Bien lire l'Univers,
c'est bien lire la Vie".


Victor Hugo
du "les contemplations"



*Après vous


""Après vous" : cette formule de politesse
devrait être la plus belle définition
de notre civilisation".

Emmanuel Lévinas





*Beauté au jardin


mardi 26 juin 2012

*Regard lointain


*Cette petite porte...

"Cette petite porte dans l'épaisseur du mur au fond du cloître... en bois sombre, en chêne massif délicieusement arrondie, polie par le temps... c'est cet arrondi surtout qui l'avait fascinée, c'était intime, mystérieux"
Le Planétarium (1959)
Nathalie Sarraute


lundi 25 juin 2012

*Comprendre une personne


"Comprendre une personne
c'est déjà lui parler.
Poser l'existence d'autrui
en la laissant être,
c'est déjà avoir accepté cette existence,
avoir tenu compte d'elle".

Emmanuel Lévinas


*D'où viennent les idées ?"


"D'où viennent les idées ?

Depuis que Platon les a suspendues au ciel
en invitant tous les hommes à les contempler,
l'Occident a attrapé le virus des bonnes "Idées".
Jusqu'à aboutir à notre époque où nous sommes tous
en quête perpétuelle d'illuminations intellectuelles -
qu'il s'agisse de trouver un prénom pour son enfant
ou une stratégie commerciale pour sa société.
Autrement dit, il n'a jamais été aussi crucial
de sonder le processus qui mène à l'"Euréka !".
Nous avons interrogé les neurosciences - qui lèvent
un coin du voile -, la Chine - qui inverse les données
du problème - et un expert en brainstorming 
d'entreprise - qui favorise ce qui marche.
Tous s'accordent sur une chose :
une invention en appelle à la fois à des causes inconscientes
et à des conditions concrètes.
Qu'en pensent ces "praticiens" de l'idée juste que sont
les philosophes ? 
Treize des plus grands penseurs d'aujourd'hui nous livrent
le témoignage intime de cet instant où le concept majeur
de leur oeuvre s'est imposé à eux.
Histoire de nous inspirer à notre tour".

Philosophie Magazine (n° 60 - Juin 2012)
dossier "d'où viennent les idées ?"
(France Culture)
"du grain à moudre, du 5 juin 2012 )
Michel Eltchaninoff





*La philosophie...


"La philosophie n'a pas à nous satisfaire.
Il s'agit de penser ce qui paraît vrai,
non ce qui fait plaisir
ou qui rassure".

André Comte-Sponville





dimanche 24 juin 2012

*"Plus vaste que le ciel..."


"Le Cerveau - est plus vaste que le Ciel -
Car - mets-les côte à côte  - 
L'un contiendra l'autre
Aisément -  et Toi en plus - (...)"

Emily Dickinson
The Brain - is wider than the sky

(Réf. Sur le épaules de Darwin - France Inter - par Jean-Claude Ameisen)
émission du 23 juin 2012
"les battements du temps (38)"

- "Plus vaste que le ciel..."










mercredi 20 juin 2012

*Facile est de dire





Perpendiculaire...

"Facile est de dire
Que je tombe à pic.
Mais c'est aussi sur moi
Que l'autre tombe à pic".

Guillevic


*Parallèles


"On va, l'espace est grand,
On se côtoie, 
On veut parler.
Mais ce qu'on se raconte
L'autre le sait déjà,
Car depuis l'origine
Effacée, oubliée,
C'est la même aventure.
En rêve on se rencontre,
On s'aime, on se complète,
On ne va pas plus loin
Que dans l'autre et dans soi".

Guillevic






*Inclus


"En somme,
 avec les mots,
C'est comme avec les herbes,
Les chemins, les maisons, tout cela
Que tu vois dans la plaine
Et que tu voudrais prendre.
Il faut les laisser faire,
Pour eux se laisser faire,
Ne pas les bousculer, les contrarier,
Mais les apprivoiser en se faisant
soi-même apprivoiser.
Les laisser parler, mais,
Sans qu'ils se méfient,
Leur faire dire plus qu'ils ne veulent,
Qu'ils ne savent,
De façon à recueillir le plus possible
De vieille sève en eux,
De ce que l'usage du temps
a glissé en eux du concret.

Guillevic






*Douceur


"Je dis : douceur
Je dis : douceur des mots
Quand tu rentres le soir du travail harassant
Et que des mots t'accueillent
Qui te donnent du temps.

Car on tue dans le monde
Et tout massacre nous vieillit.

Je dis : douceur,
Pensant aussi
En des feuilles en voie de sortir du bourgeon
A des cieux, à de l'eau dans les journées d'été
A des poignées de main.

Je dis : douceur, pensant aux heures d'amitié
A des moments qui disent
Le temps de la douceur venant pour de bon,

Cet air tout neuf
Qui pour durer s'installera.

Guillevic
("Terre à bonheur") 1952





mardi 19 juin 2012

*Ecrire tes blessures

"apprends à écrire tes blessures dans le sable
et à graver tes joies dans la pierre"


Lao Tseu


lundi 18 juin 2012

*C'est l'éternité d'en haut les jours


"L'artiste, c'est l'éternité
qui pénètre d'en haut
les jours"

de Rainer-Maria Rilke
Extrait de sa correspondance


*Connaître les autres



"Celui qui se sera étudié lui-même
sera bien avancé dans la connaissance
des autres".


Denis Diderot
Extrait du Règnes de Claude et de Néron









*Notre époque ne fait plus de musique.


"Notre époque ne fait plus de musique.
Elle camoufle par du bruit la solitude des hommes
en leur donnant à entendre ce qu'elle croit être
de la musique".

Jacques Attali
Extrait du Le bonheur, la vie, la mort, Dieu...





dimanche 17 juin 2012

*Le monde n'est pas racontable


"Le monde n'est pas racontable
d'un discours unique :
l'universel n'en est pas la loi ;
l'harmonie n'en est pas la règle".


Jacques Attali
Extrait du Les Trois Mondes
(pour une théorie de l'après-crise)



*Une affaire d'aube


"L'utopie est toujours une affaire d'aube
de lève-tôt ou de rêveurs éveillés"

Jacques Attali
Extrait du Fraternités - 
une nouvelle utopie




*Le porte-plume





"Tout créateur a le sentiment 
qu'il n'est que le porte-plume
de quelque chose qui le dépasse"


Jacques Attali







*Un morceau de langage déchiré


"Un livre doit être un morceau de langage déchiré,
un morceau que l'on arrache à la parole".

Pascal Quignard
Extrait d'un Entretien avec Catherine Argand -
Février 1998




*Parler et Ecrire



"Parler, c'est faire figure.
Ecrire, c'est disparaître".


Pascal Quignard
Extrait d'une interview dans Lire -
Septembre 2002

*Lecture et curiosité


"Lire, et être curieux,
c'est la même chose".

Pascal Quignard
Extrait d'un Entretien avec Catherine Argand -
février 1998




*Les premiers penseurs


"Ce fut l'étonnement qui poussa, comme aujourd'hui,
les premiers penseurs aux spéculations philosophiques.
Au début,  ce furent les difficultés les plus apparentes
qui les frappèrent, puis avançant peu à peu,
ils cherchèrent à résoudre des problèmes plus importants,
tels que les phénomènes de la Lune, ceux du Soleil
et des Etoiles, enfin la genèse de l'Univers.
Apercevoir une difficulté et s'étonner, 
c'est reconnaître sa propre ignorance".

Aristote. Métaphysique. (Cité dans Frédérique Aït-Touati,
Contes de la Lune. Essai sur la fiction et la science moderne )


(Réf. Sur les épaules de Darwin - France Inter - de Jean-Claude Ameisen)
émission du  26 mai 2012
"les battements du temps"  (5)
les vagabonds du ciel -
une rediffusion de l'émission du 8 octobre 2011





samedi 16 juin 2012

*Les mots nous cachent davantage



"Il est vrai peut-être que les mots nous cachent
davantage les choses invisibles
qu'ils ne nous révèlent les visibles"

Albert Camus





*Aimer rarement pour aimer beaucoup


"Pourquoi faudrait-il aimer rarement
pour aimer beaucoup ?"

Albert Camus

Extrait du Le mythe de Sisyphe



*L'Art ne serait pas


"Si le monde était clair,
l'Art ne serait pas".

Albert Camus
extrait du "mythe de Sisyphe"


vendredi 15 juin 2012

*Trouver l'universel


"Plus on va vers l'infime,
plus on a de chances
de trouver l'universel"

Philippe Delerm
Extrait d'une interview sur
Evene.fr - Mars 2005







*Je ne trempe pas ma plume dans un encrier




"Je ne trempe pas ma plume dans un encrier
mais dans la vie"

Blaise Cendras





jeudi 14 juin 2012

*On voit avec nos idées


"(...) le principal organe de la vision, c'est la pensée. On voit avec nos idées"....

Boris Cyrulnik
(Dialogue sur la nature humaine (avec E. Morin), 
p. 29,
Ed. de l'Aube, 2000)



*J'ai plus de souvenirs


"J'ai plus de souvenirs
que si j'avais mille ans..."

Baudelaire
(les fleurs du mal)





mercredi 13 juin 2012

*Un peintre


"Un peintre c'est quelqu'un qui essuie
la vitre entre le monde et nous
avec de la lumière, avec un chiffon de lumière
imbibé de silence"

Christian Bobin
Extrait du "l'inespérée"







*Comme pivoine


"De livre en livre, j'essaie d'aménager
ce qu'on appelle un jardin du curé.
Vous savez : une explosion silencieuse
de roses, de pivoines et de lis,
sans oublier les nécessaires herbes folles
qui attrapent si joliment l'éphémère lumière du jour".

Christian Bobin





*Chaque fois que nous tombons


"Notre plus grande gloire
n'est point de tomber,
mais de savoir nous relever
chaque fois que nous tombons".

Confucius





*Regard, sourire et silence


"Accommodé avec un regard 
et un sourire appropriés,
le silence peut donner 
d'excellents résultats".

Proverbes Et Maximes






*La qualité n'est jamais un accident


"La qualité n'est jamais un accident ;
c'est toujours le résultat d'un effort intelligent".

John Ruskin
citations et références
de John Ruskin





*L'Art est beau


"L'Art est beau 
quand la main, la tête et le coeur
travaillent ensemble"

John Ruskin



mardi 12 juin 2012

*A ce qui se cache


"L'imagination trouve plus de réalité
à ce qui se cache
qu'à ce qui se montre".

Gaston Bachelard
Extrait du "la terre et les rêveries de la volonté"



*Le temps n'a qu'une réalité



"Le temps n'a qu'une réalité, celle de l'instant.
Autrement dit, le temps est une réalité 
resserrée sur l'instant
et suspendue entre deux néants".

de Gaston Bachelard
Extrait du "l'intuition de l'instant,
étude sur la Siloë de G. Roupnel






*Hausser le réel


"Imaginer
c'est hausser le réel
d'un ton"

Gaston Bachelard
Extrait du "l'air et les songes"